La prise d'échantillons sans erreur -

 

 

Il s'agit là du point de départ

de l'analyse pour un résultat juste

Effectuer un prélèvement - mais correctement

La prise d'échantillons sans erreur - Il s'agit là du point de départ de l'analyse pour un résultat juste

La prise d'échantillons a pour objectif de sonder un certain nombre d'éléments prélevés. Ces échantillons servent de base à l'analyse d'assurance qualité. Il est donc éminemment important de réaliser une prise d'échantillon correcte. Ce n'est qu'avec des échantillons authentiques et représentatifs qu'il est possible d'émettre une opinion sur la qualité ou la composition d'un matériau précis.

Prise d'échantillons

Prélèvement avec PowderProof

Avec les techniques modernes, il est possible de réaliser des analyses de matériaux hautement précises. Mais celles-ci ne sont d'aucune utilité si une erreur se glisse dès le prélèvement de l'échantillon, provoquant au terme de toutes les étapes d'analyse un résultat final erroné du contrôle qualité.

Il n'est possible d'émettre une opinion correcte concernant la qualité d'un matériau que si les échantillons ont été prélevés avec la même précision et si les échantillons sont manipulés de la même manière qu'ils seront ensuite analysés. Pour être précis, la qualité et la composition de l'échantillon doivent correspondre précisément à la quantité de matériau à analyser.

 

Effectuer un prélèvement - mais comment ?

Pour la prise d'échantillons, certains critères préalables importants doivent être respectés, comme par ex. les normes DIN. Il est recommandé de suivre une liste de contrôle interne qui devrait constituer un élément obligatoire du processus qualité d'une entreprise. Cette liste de contrôle documente toutes les étapes de prélèvement, afin de pouvoir les consulter à tout moment.

Lieu de la prise d'échantillon

Le lieu où intervient le prélèvement doit être aussi propre que possible. Il faut au moins s'assurer de l'emploi de préleveurs d'échantillons, d'équipements et d'accessoires propres. Pendant la procédure, aucun facteur extérieur ne doit influer l'échantillon. Même la présence d'impuretés en quantités infimes peut influencer fortement le résultat de l'examen. Les détergents utilisés pour le nettoyage du préleveur d'échantillons ou le conditionnement des échantillons peuvent également falsifier le résultat de l'analyse. 

Effectuer un prélèvement - mais qui ?

Personnel spécialisé

 

La prise d'échantillons doit être exclusivement réalisée par du personnel formé. Il faut s'assurer que la prise d'échantillons se déroule conformément aux normes DIN applicables, ou aux directives de l'entreprise.

Il est extrêmement important de connaître ce sujet afin de pouvoir réagir sur place au changement des circonstances. Seul un spécialiste peut détecter rapidement et avec assurance la présence d'une erreur ou une variation des conditions et réagir en fonction. 

Effectuer un prélèvement - mais avec quoi ?

Equipements de prélevement

Le choix du bon préleveur dépend de nombreux critères différents : aussi bien la nature de la matière que le type de prélèvement ou le récipient dans lequel se trouve la matière ou encore la fréquence d’échantillonnage. Outre les exigences individuelles liées au prélèvement, chaque préleveur doit remplir les conditions de base suivantes :

Matériaux des préleveurs

L’appareil doit être composé de matériaux inertes d’où aucune matière ne peut s’extraire et réagir avec d'autres matériaux pour contaminer l’échantillon. Le matériau inerte dépend du milieu à échantillonner. En général, les appareils en acier inoxydable et en matières plastiques de qualité supérieure, comme le PTFE, conviennent bien.

Entretien des appareils de prélèvement d'échantillons

Les appareils de prélèvement d'échantillons doivent pouvoir être nettoyés rapidement et facilement, et doivent être stérilisables le cas échéant. Dans le domaine alimentaire, nous vous conseillons des préleveurs à usage unique en emballage stérile qui peuvent être jetés après usage.

Conception des préleveurs

Les appareils ne doivent comporter aucune rainure ni strie, car des résidus de matière pourraient s’y déposer et ne plus s’en déloger. Il n’est alors plus possible d’exclure une contamination croisée et l’effet de mémoire.

Surfaces des appareils

Les surfaces des appareils doivent être très lisses, par exemple en acier inoxydable ou PTFE électropoli. Ceci évite les dépôts de matière et facilite beaucoup l’entretien. Pour choisir le bon appareil, il faut surtout veiller à ce que sa surface intérieure soit bien conçue. Les appareils uniquement polis à l’extérieur ne répondent pas aux normes de qualité.

Technique d’échantillonnage - Echantillonnage physique et analytique

On distingue l’échantillonnage physique et l’échantillonnage analytique/chimique.

Dans le cas de l’échantillonnage physique, on détermine la masse volumique apparente, la répartition de la matière, sa nature, sa forme et selon les besoins sa coloration ou son encrassement. Il faut considérer ici que lors du prélèvement à l’aide du préleveur, les propriétés de la matière ne sont pas modifiées ou détruites. Un échantillon prélevé sur le terrain doit ensuite être transporté. Il convient de respecter les mêmes normes de qualité pour l’emballage et le transport des échantillons que pendant l'échantillonnage, afin que les échantillons arrivent non altérés au laboratoire.

Dans le cas de l’échantillonnage analytique, en plus des aspects cités ci-dessus, il faut déterminer particulièrement la pureté de l’échantillon. Pour cela, on peut quelquefois oublier la nature de la matière, car l’échantillon est spécialement préparé à cet effet. On peut donc aussi utiliser des préleveurs qui modifient les propriétés physiques de la matière.

Technique de prélèvement

De gauche à droite : échantillonnage ciblé, échantillonnage toutes couches, échantillonnage de sols

 

Echantillonnage toutes couches

On prélève un échantillon à travers toutes les couches d’une matière et obtient une coupe transversale représentative.

Echantillonnage ciblé

On prélève un échantillon ciblé à un emplacement prédéterminé. Soit on émet ainsi une information sur l’état de la matière à cet endroit précis, soit on réalise plusieurs prélèvements ciblés sur une surface plus importante ou dans un récipient à grand volume afin d'obtenir une coupe transversale authentique. Tous ces prélèvements ciblés permettent ensemble d'obtenir aussi un échantillon représentatif. 

Fin de l'opération de prélèvement

Etiquette close-it

 

Après le prélèvement, l’échantillon doit être bien emballé pour pouvoir être transporté. Utiliser idéalement des récipients propres, fixés directement sur le préleveur. L’échantillon ne rentre pas en contact avec l’environnement et est simultanément prêt pour le transport. Les mêmes conditions que celles indiquées pour le préleveur s’appliquent aussi à l’emballage, au stockage et au transport de vos échantillons. Veillez à la propreté des emballages et au risque de contamination liée aux substances. Enfin, le récipient est étiqueté pour éviter toute confusion, puis si nécessaire apporté au laboratoire dans des boîtes réfrigérantes. Nous vous recommandons les boîtes réfrigérantes à température régulée, car il y règne une température idéale.

Conseil

Lorsque des échantillons sont prélevés depuis des sacs ou Big-Bags, les entailles doivent être refermées. Utiliser à cet effet des étiquettes très adhésives, sur lesquelles il est possible d’écrire et qui collent même sur un support très encrassé. 

Vous avez des questions supplémentaires ?

Nous sommes à votre service. N'hésitez pas à nous appeler au +49 7635 82795-0 ou à nous envoyer un e-mail à info@buerkle.de.
Bürkle GmbH - Votre partenaire pour toutes les questions relatives au prélèvement manuel d'échantillons.

Votre catalogue Bürkle personnel

Catalogue Bürkle 2019